Programme des activités


BON À SAVOIR
  • Sauf avis contraire, fin des excursions vers 14 h 30. Emportez dès lors votre casse-croûte.
  • Les chiens ne sont jamais admis aux excursions des CNB (même tenus en laisse).
  • Les membres en règle de cotisation bénéficient d'une assurance en responsabilité civile et accidents corporels. Pour toute personne non en règle de cotisation qui se joint à l'une de nos activités, aucune couverture n'est assurée. Elle participe à ses risques et périls. Les sorties hors des frontières belges ne sont pas couvertes par l’assurance.
  • Participation aux frais : 2,00 € pour les membres CNB ; 3,00 € pour les non-membres.
  • Pour la bonne marche de l’organisation, inscription indispensable. En effet, la sortie pourrait être modifiée, voire annulée.


EN PRATIQUE

La botanique sur le terrain, façon Attire d’Ailes :
Le but de ces excursions est de donner une initiation à la botanique sur le terrain (observation et détermination, vocabulaire spécifique de la base de l’organographie végétale, caractérisation des grandes familles botanique…). Activité idéale pour les candidats guides-nature.
Nous utiliserons les nouvelles clés de détermination basées sur la combinaison de critères morphologiques distinctifs combinés à des caractéristiques écologiques de la nouvelle Flore Écologique de Belgique (2e édition, 2019), d’Anne-Laure Jacquemart et Charlotte Descamps.
Cette flore est la première en Belgique à suivre la nouvelle classification internationale (Angiosperm Phylogeny Group IV, 2016) qui a réformé les délimitations des familles et des genres.

L’ornithologie sur le terrain, façon Attire d’Ailes :
Les biotopes sont choisis en fonction de la richesse de l’avifaune et des saisons. L’allure est lente et respectueuse de l’oiseau. Nous nous munissons d’un maximum d’outils pédagogiques. Par exemple, les chants sont particulièrement étudiés grâce à la technologie des tablettes. Nous nous attardons également sur le « jizz » de l’oiseau, son regroupement par ressemblance superficielle et son éthologie. Activité idéale pour les candidats guides-nature.

Quelques propositions de matériel et documents utiles à emporter avec vous :
— loupe de botaniste, carnet de notes, appareil photo ;
— jumelles (il sera précisé si l'usage d'une longue-vue est recommandé) ;
Flore Écologique de Belgique (3e édition, 2023) ;
Guide des graminées, carex, joncs, fougères
Flore des friches urbaines
Flora gallica - Flore de France
Le Guide Ornitho (version papier)
Le Guide Ornitho (application sur App Store)
Le Guide Ornitho (application sur Google Play)
Initiation à l’identification des oiseaux

Dimanche 12 mai, un œil à terre et un œil en l’air à Veurs

Guide, infos, inscriptions : Francis MAUHIN (0498 15 26 10 — francis.mauhin@gmail.com).

Thématiques : BOTANIQUE & ORNITHOLOGIE. Voir « En pratique », en haut de page.

Et particulièrement ce jour : le Veursbos (espaces naturels Veursbos-Roodbos-Vossenaerde).

Le Veursbos est une zone forestière de la commune de Voeren dans la province belge du Limbourg. La forêt est en partie une forêt de pente. Il est situé à l’est de Veurs, à l’ouest de Remersdaal et au sud de De Plank. La N648 longe en partie et en partie à travers la forêt.
La forêt est située sur une crête qui est un éperon au sud du plateau de Margraten. La forêt est au sommet du plateau et sur les pentes. Du côté est, la forêt est située au sommet de la paroi ouest de la vallée du Gulpdal, qui descend progressivement vers l’est jusqu’au Gulp avec le Beusdalbos derrière lui. À l’ouest de la forêt se trouve la vallée des Veurs avec le Vrouwenbos de l’autre côté de la vallée. La crête forme la ligne de partage des eaux entre les ruisseaux Gulp, Veurs et Noor (beek). Le Broekbos se situe sur un versant nord-ouest du Veursbos. Le tunnel van Veurs, qui fait partie de la ligne ferroviaire 24, se poursuit sous le Veursbos et la crête.
La réserve forestière est un vaste domaine boisé, composé de trois forêts. Elle se trouve sur le coteau et la crête nord-est de la vallée de la Voer. Dans cette réserve, la nature se développe librement, hormis quelques interventions limitées en faveur d’espèces spécifiques. La gestion sylvicole n’y est plus pratiquée. Ces très anciennes forêts sont composées en grande partie de feuillus : on trouve en bas de la pente des chênaies-charmaies (calcicoles) qui évoluent progressivement vers des hêtraies acidophiles. Il reste quelques peuplements résineux qui, après exploitations, laisseront place à une végétation spontanée.

Matériel et documents vivement recommandés à emporter avec vous :
– Jumelles indispensables. L’usage d’une longue-vue n’est pas nécessaire ;
Le Guide Ornitho (existe aussi en application pour smartphone) ;
Flore Écologique de Belgique (existe aussi en livre numérique).

Rendez-vous : panneau d’information touristique, début de la rue Magnebois (3790 Fourons), 200 m après l’arrêt de bus.
Départ à 9 h 30 (précises, SVP).
PLAN D’ACCÈS.


Jeudi 16 mai
Pas de sortie ce jour (Formation ornitho des CNB).


Lundi 20 mai, un œil à terre et un œil en l’air à Plombières

Guide, infos, inscriptions : Francis MAUHIN (0498 15 26 10 — francis.mauhin@gmail.com).

Thématiques : BOTANIQUE & ORNITHOLOGIE. Voir « En pratique », en haut de page.

Et particulièrement ce jour : les Haldes calaminaires et la réserve naturelle de la vallée de la Gueule.

En savoir plus sur la vallée de la Gueule en aval de Plombières [Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)].
En savoir plus sur la vallée de la Gueule [Site protégé (LCN-RNA)].
En savoir plus sur les Haldes calaminaires de Plombières [Site de Grand Intérêt Biologique (SGIB)].

À côté des milieux calaminaires, la réserve naturelle de la vallée de la Gueule s’égrène sur plus de 4 km le long de la rivière. Ceci lui permet d’évoluer, naturellement, au gré de ses humeurs, en créant un nouveau méandre par ici, une nouvelle falaise propice au Martin-pêcheur par là. La réserve regroupe une mosaïque d’habitats, allant des eaux de surfaces jusqu’aux formations boisées sur les versants. Parmi ces types d’habitats, certains présentent un grand intérêt compte tenu de leur rareté locale voire régionale et/ou de leur attractivité pour des espèces animales ou végétales d’intérêt patrimonial. Avifaune espérée : Martin-pêcheur d’Europe, Cincle plongeur, Faucon hobereau, Pie-grièche écorcheur, Rougequeue à front blanc…
Lire la suite…
– Jumelles indispensables. L’usage d’une longue-vue n’est pas nécessaire ;
Le Guide Ornitho (existe aussi en application pour smartphone) ;
Flore Écologique de Belgique (existe aussi en livre numérique).

Rendez-vous : parking du site minier, Rue du Casino à 4850 Plombières.
Départ à 9 h 30 (précises, SVP).
PLAN D’ACCÈS.


Jeudi 23 mai, un œil à terre et un œil en l’air à Schin op Geul (NL)

Guide, infos, inscriptions : Francis MAUHIN (0498 15 26 10 — francis.mauhin@gmail.com).

Thématiques : BOTANIQUE & ORNITHOLOGIE. Voir « En pratique », en haut de page.

Et particulièrement ce jour : le jardin d’orchidées Gerendal.

Chaque printemps, les orchidées et les autres espèces végétales rares refleurissent en abondance dans le jardin d’orchidées du Gerendal. Le jardin existe depuis 1958 et est situé sur une pente herbeuse dans le magnifique paysage vallonné du Limbourg. Une collection d’espèces qui se produisent spécifiquement dans le sud du Limbourg pousse sur la pente.
Flore remarquable aux alentours.

En savoir plus sur le le jardin d’orchidées Gerendal.
En savoir plus sur le Gerendal.

Matériel et documents vivement recommandés à emporter avec vous :
– Jumelles indispensables. L’usage d’une longue-vue n’est pas nécessaire ;
Le Guide Ornitho (existe aussi en application pour smartphone) ;
Flore Écologique de Belgique (existe aussi en livre numérique).

Rendez-vous : Schin op Geul, Pays-Bas.
Départ à 9 h 30 (précises, SVP).
PLAN D’ACCÈS.


Dimanche 26 mai, un œil à terre et un œil en l’air à Maastricht

Guide, infos, inscriptions : Francis MAUHIN (0498 15 26 10 — francis.mauhin@gmail.com).

Thématiques : BOTANIQUE & ORNITHOLOGIE (voir « En pratique », en haut de page).

Et particulièrement ce jour : le Cannerbos.

Le Cannerbos fait partie du domaine de Kasteel Neercanne. Le domaine total mesure 37 hectares et appartient à la Fondation du paysage limbourgeois. La forêt actuelle est une forêt en pente sur le versant de la vallée de Jeker au Cannerberg, où la hauteur passe de 60 mètres à 109 mètres. À l’ouest du Cannerbos se trouve le Millenniumbos, que nous traverserons également. Le mélange de vieux et de jeunes chênes et de hêtres attire les pics et autres fouisseurs.
La flore est assez typique de celle de la Montagne Saint-Pierre. Vous dire sa richesse !

En savoir plus sur le Cannerbos.
– Jumelles indispensables. L’usage d’une longue-vue n’est pas nécessaire ;
Le Guide Ornitho (existe aussi en application pour smartphone) ;
Flore Écologique de Belgique (existe aussi en livre numérique).

Rendez-vous : Parking lot, Maastricht, Pays-Bas.
Départ à 9 h 30 (précises, SVP).
PLAN D’ACCÈS.


Jeudi 30 mai
Pas de sortie ce jour (Formation ornitho des CNB).

ET PROCHAINEMENT (un peu de patience, les lieux sont encore à préciser)

Jeudi 6 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Samedi 8 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Jeudi 13 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Dimanche 16 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Jeudi 20 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Samedi 22 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Jeudi 27 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


Samedi 30 juin, un œil à terre et un œil en l’air à...


COMPORTEMENT SUR LE TERRAIN

10 commandements !

— Je reste près de mon guide, à son allure et en groupe. Tellement plus facile pour le partage !
— J’ai le droit « d’embêter » mon guide par mes questions, et il n’y a pas de bêtes questions. Enfin, peut-être ! :-)
— Je respecte les thématiques de la sortie. On ne peut pas tout faire !
— Spécialement pour les sorties ornitho, je ne taille pas de bavette, et je reste discret quant à mes vêtements.
— J’emporte avec moi (si possible) les guides conseillés. Tellement plus facile pour le partage !
— J'évite de mettre du parfum.
— Si je veux fumer, je m’éloigne du groupe.
— Je rappelle régulièrement au groupe que le guide est beau et fort. Enfin, peut-être ! :-)
— Et qu’Attire d’Ailes est le meilleur cercle local des CNB. Enfin, peut-être ! :-)
— Je m’engage à faire les choses sérieusement, mais sans me prendre au sérieux.

À bientôt. J'espère vous voir/revoir très nombreux(ses).

Bien amicalement

Francis Mauhin, Guide-Nature®